A propos du projet

Selon une étude l’INVS, entre le 1er juin et le 30 août 2015, on a recensé 252 noyades dans des piscines. Les dispositifs de sécurité manquent de fiabilité, sont souvent contraignants et onéreux à l’usage (alarmes, barrières infrarouge, volets roulants, clôtures). De ce fait, de nombreux foyers renoncent malheureusement à s’équiper de matériels de sécurité, malgrés l’Article L128-1 du code de la construction et de l’habitation, qui stipule que les piscines doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité.
DANI (Detecteur de Noyade Intelligent) est un dispositif de surveillance pour les piscines des particuliers, basé sur un système de détecteur de mouvement et d’une caméra. Lorsqu’un individu entre dans le périmètre de sécurité, une alarme sonore et lumineuse se déclenche et un flux vidéo est établit avec le propriétaire. De plus DANI est entièrement personnalisable et gère différents niveaux de risques.

Présenté par : Walid El Haouari, Sofiane Herhira, Benjamin Izard, Alex Tran, Charlie Vinet, Faustin Voisin

Mots-clés : Détection ; Surveillance ; Piscine

Enjeux

Caractère innovant

DANI se distingue des autres systèmes de sécurité pour piscines de par sa fiabilité. En effet, il détecte avec certitude les êtres vivants, afin d’éviter les faux positifs comme les objets qui s’envolent par grand vent.

Technologies

Le dispositif de surveillance DANI se base sur l’utilisation d’une Raspberry Pi combinée à un détecteur de mouvement et une caméra. De plus le système repose sur un algorithme prédictif permettant de reconnaitre les situations à risque de manière intelligente.

En partenariat avec Swimwood